LES NEWS

2019/02/03

LES NEWS

Le 22 février 2019
 
 
Découvrez le nouveau baromètre 3Ci exclusif pour les adhérents du CNEC
 
Prélèvement à la source : les grilles du taux par défaut valorisées par la loi de finances 2019
Lorsque l’administration fiscale ne vous communique pas de taux pour les salariés dans le cadre du prélèvement à la source, il faut appliquer un taux neutre. Ce taux qu'il vous revient de déterminer, est fixé à l’aide des grilles de taux par défaut. Ces grilles ont été valorisées par la loi de finances 2019. 
Pour connaître ces nouveaux taux par défaut, le Bulletin Officiel des Finances Publiques
 
Droit du travail – sécurité sociale –santé:  des nouveautés à ne pas oublier!
Compte professionnel de prévention 
Modalités d’utilisation en droits à formation professionnelle des points acquis au titre du compte professionnel de prévention et au droit à formation professionnelle de certaines victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles. Décret n°2018-1256 du 27 décembre 2018, JO du 28 décembre
IJ et soins de santé
Modalités de calcul des indemnités journalières lorsque les assurés relèvent ou ont relevé de plusieurs régimes au titre d’une activité salariée ou assimilée. Décret n°2018-1255 du 27 décembre 2018, JO du 28 décembre
Taux AT/MP

La tarification des risques d’accidents du travail et de maladies professionnelles est fixée pour 2019. Arrêté du 26 décembre 2018, JO du 28 décembre 
Maladie professionnelle
La notification faite à l’employeur du taux d’incapacité permanente partielle de son salarié, victime d’une maladie professionnelle, qui désigne une juridiction in- compétente pour connaître de sa contestation, ne fait pas courir le délai de recours. 
Cass. civ. 2e, 29 novembre 2018, n°17-27.266
Améliorez la santé au travail avec PRÉCISÉO. Profitez de l'aide financière !
L’ Assurance Maladie – Risques Professionnels, en collaboration avec les Institutions de la Coiffure, membres d’AG2R LA MONDIALE MATMUT, remet en place l’aide financière Préciséo, destinée aux salons de coiffure dans le cadre de l’achat de matériels améliorant la santé au travail. 
Dès maintenant, l’ensemble des salons de moins de 50 salariés peuvent bénéficier d'une aide financière de 25 000€HT maximum avec une prise en charge de 50% des investissements hors taxe sur du matériels et équipements ergonomiques référencés.  
Afin de connaitre les modalités de l'AIDE PRECISEO, la liste des matériels référencés ainsi que les contacts des CARSAT, rendez-vous sur: http://aidepreciseo.moncoiffeursengage.com/
N.B: Mise en conformité de vos salons avec les normes handicap, téléchargez le dossier du CNEC : Coiffure et Handicap
Inaptitude
Même si le salarié ne peut exécuter un préavis en raison de son inaptitude, le salaire est dû jusqu’à la présentation de la lettre de licenciement. L’indemnité compensatrice au paiement de laquelle l’employeur est tenu en cas de rupture du contrat de travail d’un salarié déclaré par le médecin du travail inapte à son emploi en conséquence d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, n’a pas la nature d’une indemnité de préavis, et le paiement de cette indemnité par l’employeur n’a pas pour effet de reculer la date de la cessation du contrat de travail. 
Cass. soc., 12 décembre 2018, n°17-20.801
Pour vous protéger face à la recrudescence des licenciements pour inaptitude suite à maladies professionnelles dans les salons de coiffure, le CNEC a mis en place avec son partenaire MGA, une assurance qui couvre les coûts de cette indemnité, à tarifs préférentiels.
 
Le CNEC vous accompagne dans votre gestion au quotidien avec des réponses à vos questions...
Apprentissage
- Abrogation de dispositions réglementaires applicables à la prime aux employeurs d’apprentis reconnus travailleurs handicapés et à la prime à l’apprentissage (en application de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018). Décret  n°2018-1163 du 17 décembre 2018, JO du 19 décembre 2018
- Un décret précise les conditions de la rupture du contrat d’apprentissage à l’initiative de l’apprenti lorsque l’échéance des quarante-cinq premiers jours, consécutifs ou non, de formation pratique en entreprise effectuée par l’apprenti, est dépassée. Décret n°2018-1231 du 24 décembre JO du 26 décembre
- Modification des règles de plafond d’âge d’entrée en apprentissage et de rémunération des apprentis. Décret n°2018-1347 du 28 décembre 2018, JO du 30 décembre
- Modalités de mise en oeuvre de l’aide unique aux employeurs d’apprentis.  Décret  n°2018-1348  du  28 décembre 2018, JO du 30 décembre
Pour en savoir plus sur ces nouvelles dispositions concernant l'apprentissage et notamment la suppression des aides financières. Le dossier du CNEC sur l'apprentissage
 
Heures supplémentaires: comment calculer la réduction de cotisations sociales ? 
Depuis le 1er janvier 2019, les heures supplémentaires sont exonérées d’impôt sur le revenu et bénéficient d’une réduction de cotisations salariales. Seulement on ignorait comment calculer cette réduction ce qui pouvait être bloquant pour établir les paies du mois. Un décret vient d’éclaircir la situation.
Les rémunérations versées à raison des heures supplémentaires et complémentaires accomplies à partir du 1er janvier 2019 bénéficient d’une exonération d'impôt sur le revenu.Mais attention, elle est limitée à 5000 euros par an.

D'autres précisions avec notre dossier: Exonérations heures supplémentaires à télécharger: dossier Heures supplémentaires
Soucieux de la démarche en faveur du développement durable, le CNEC  vous propose la solution: "Respirer mieux C'est vivre mieux" en partenariat avec le groupe SUNA.
 
Avec sa docuthèque, le CNEC vous propose des dossiers utiles pour votre gestion au quotidien.
Le CNEC vous propose régulièrement des dossiers sur différents thèmes de l'actualité réglementaire, sociale, comptable ou juridique. A télécharger sur le site du CNEC (Réservés aux adhérents)
- RGPD: mise en conformité des TPE/PME. Dossier à télécharger.
- Rémunérations: L'extension de l'avenant N°42 signé le 31 mai 2018 à la Convention Collective du 21 mars 2017 relatif aux rémunérations minimales et à la prime d'ancienneté à la convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006 a été publiée au Journal Officiel n°0297 du 23 décembre 2018. Cette revalorisation a pris effet le 1er janvier 2019. Téléchargez sur le site du CNEC, les nouveaux barèmes salariaux.
- Le P.A.S (Prélèvement A la Source) est entré en vigueur le 1er janvier. Pense-bête à télécharger.
- Travail et  rémunération des jours fériés dans la coiffure. Note à télécharger .
- Coiffure et handicap. Mise en conformité.  Téléchargez le dossier du CNEC 
 
Portraits, coupes de cheveux : la folie Kim-Trump s'empare du Vietnam
A une semaine du sommet Etats-Unis - Corée du Nord organisé à Hanoï, le Vietnam se met au diapason de l'évènement. Un coiffeur et un peintre ont flairé la bonne affaire. Le coiffeur propose des coupes de cheveux copiant celles particulièrement reconnaissables (!) des deux Présidents Trump et Kim. Un peintre immortalise ensuite les clients. Et ça marche...
"Ces trois derniers jours, j'ai fait 200 coupes de cheveux dans le style de Kim, contre seulement cinq dans le style de Trump", a expliqué le coiffeur Le Tuan Duong, dans son salon qui ne désemplit pas.
(Source : AFP)

Mercredi 30 janvier 2019

Le 30 janvier 2019
 
 
Il est grand temps d’agir…
En 2019 le CNEC accompagne davantage toutes les entreprises du secteur de la Coiffure dans leurs préoccupations économiques et sociales, comme elle le fait au quotidien depuis plus de 20 ans. 
Le CNEC suivra avec vigilance les réformes prévues par la loi Pacte adoptée l'an dernier dont celles de l'apprentissage et de la formation professionnelle. 
Cette réforme est cruciale pour nos entreprises peinant à recruter de nouveaux talents. Or, la transformation des OPCA en OPCO (Organismes de Compétences) donne de nouvelles prérogatives aux acteurs de la branche. 
Le CNEC entend peser sur ces évolutions, car l’objectif des parcours de formation doit être l’employabilité.
En 2019, les entreprises du secteur de la Coiffure devront faire, encore plus que les années précédentes, preuve d'adaptabilité : mise en place du prélèvement à la source ; transformation du CICE en allègement ou suppression de charges sur les bas salaires. Le CNEC continuera à revendiquer que cette transformation se retrouve réellement et concrètement au niveau des trésoreries de nos entreprises.
Plus que jamais, à l'heure où la politique se fait souvent au détriment de l'économique, il nous faut être mobilisés pour la défense de nos valeurs communes, celles des entreprises du secteur de la Coiffure. 
Plus que jamais, il vous faut être informés. Et pour cela, le CNEC avec ses partenaires met en place de nouveaux outils de communication pour faciliter votre gestion quotidienne.
Plus que jamais, il nous faut être rassemblés et mobilisés dans la défense d’un objectif commun : la pérennité et le développement de notre secteur.
Pour cela, plus que jamais, le CNEC a besoin de votre adhésion.
... avant qu'il ne soit trop tard !
 
Découvrez le nouveau baromètre 3Ci exclusif pour les adhérents du CNEC
 
Améliorez la santé au travail avec PRÉCISÉO. Profitez de l'aide financière !
L’ Assurance Maladie – Risques Professionnels, en collaboration avec les Institutions de la Coiffure, membres d’AG2R LA MONDIALE MATMUT, remet en place l’aide financièrePréciséo, destinée aux salons de coiffure dans le cadre de l’achat de matériels améliorant la santé au travail. 
 Dès maintenant, l’ensemble des salons de moins de 50 salariés peuvent bénéficier d'une aide financière de 25 000€HT maximum avec une prise en charge de 50% des investissements hors taxe sur du matériels et équipements ergonomiques référencés.  Après avoir sélectionner un matériel référencé, les salons peuvent envoyer leurs bons de commande à leur CARSAT pour bénéficier de l'aide.
 Cette aide simplifiée est destinée à l’achat de matériels respectant le cahier des charges élaboré par l’Assurance Maladie – Risques Professionnels et répondant à des critères précis. Ainsi voici les matériels et équipements concernés :
- Bacs à shampooing avec un réglage électrique en hauteur (dont l’un des modèles est adapté aux personnes à mobilité réduite)
- Ciseaux sans anneaux ou à anneaux rotatifs,
- Sèche-cheveux légers de moins de 400 grammes,
- Sièges de coupe à hauteur réglable électrique,
- Hottes aspirantes.
 Afin de connaitre les modalités de l'AIDE PRECISEO, la liste des matériels référencés ainsi que les contacts des CARSAT, rendez-vous sur: 
http://aidepreciseo.moncoiffeursengage.com/


Au sujet de la mise en conformité de vos salons avec  les normes handicap, téléchargez Le Dossier du CNEC : Coiffure et Handicap
 
 
Pour vous protéger face à la recrudescence des licenciements pour inaptitude suite à maladies professionnelles dans les salons de coiffure, le CNEC a mis en place avec son partenaire MGA, une assurance qui couvre les coûts de cette indemnité, à tarifs préférentiels.
 
Le CNEC vous accompagne dans votre gestion au quotidien avec des réponses à vos questions...
Prime exceptionnelle : Attention à l’échéance du 31 janvier 2019
Rappel de l’échéance du 31 janvier 2019 pour mettre en œuvre la Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’achat par simple décision unilatérale… après le 31 janvier 2019, il faudra un accord…
La LOI n° 2018-1213 du 24 décembre 2018 portant mesures d’urgence économique et sociale a prévu la possibilité pour tout employeur de verser à tout ou partie de son personnel une Prime Exceptionnelle dite de Pouvoir d’Achat.
Les exonérations sociales et fiscales attachées au versement de cette prime sont conditionnées par :
- une limite maximale d’exonération à concurrence de 1 000 euros au bénéfice d’un salarié n’ayant pas perçu plus de 3 fois le SMIC annuel, calculé pour un an sur la base de la durée légale du travail, soit moins de 53 944,80 euros
- une limite maximale de versement au 31 mars 2019
- une procédure de mise en œuvre par voie d’accord conclu selon les mêmes modalités applicables aux accords d’intéressement prévues par Article L3312-5 du Code du Travail  auquel la Loi renvoie soit :
« 1° Par convention ou accord collectif de travail ;
2° Par accord entre l'employeur et les représentants d'organisations syndicales représentatives dans l'entreprise ;
3° Par accord conclu au sein du comité social et économique ;
4° A la suite de la ratification, à la majorité des deux tiers du personnel, d'un projet d'accord proposé par l'employeur. Lorsqu'il existe dans l'entreprise une ou plusieurs organisations syndicales représentatives ou un comité social et économique, la ratification est demandée conjointement par l'employeur et une ou plusieurs de ces organisations ou ce comité. »
Mais la loi permet à tout employeur qui décide du principe et des modalités de versement de la Prime avant le 31 janvier 2019, de se dispenser de la procédure d’accord et de bénéficier des exonérations sociales et fiscales dans le cadre d’une simple décision unilatérale de l’employeur prise avant le 31 janvier 2019.
Le contenu de cette décision unilatérale à arrêter et à formaliser avant le 31 janvier 2019, ou de cet accord après cette échéance, portera notamment sur :
- Le montant de la prime
- Son versement à tout ou partie du personnel en application d’un éventuel plafond de rémunération pour les bénéficiaires
- Son éventuelle modulation selon les bénéficiaires en fonction de critères tels que la rémunération, le niveau de classifications ou la durée de présence effective pendant l'année 2018…
- Sa date de versement (avant le 31 mars 2018)
En pratique,
si vous envisagez le versement de la Prime exceptionnelle de Pouvoir d’Achat avant le 31 mars prochain,
A défaut d’avoir formalisé une décision unilatérale portant sur les points cités avant le 31 janvier prochain,
Vous devrez conclure un accord sur ces points,
Et si vous n’avez pas de représentants du personnel ou de délégués syndicaux dans vos entreprises, 
Cet accord pourra être validé par la ratification des deux tiers du personnel.

(Source: Maître Bernard Ayache)

D'autres précisions avec notre dossier complémentaire à télécharger: dossier
 
 
Exonération des heures supplémentaires : Mode d’emploi
La loi en réponse au mouvement des « Gilets Jaunes » et précisant notamment les conditions d’application de l’exonération des heures supplémentaires a été publiée au Journal officiel du 26 décembre 2018.
Les employeurs qui le souhaitent peuvent appliquer le nouveau dispositif de traitement social et fiscal de faveur des heures supplémentaires. Plus de précisions
 
Augmentation des rémunérations minimum.
L'extension de l'avenant N°42 signé le 31 mai 2018 à la Convention Collective du 21 mars 2017 relatif aux rémunérations minimales et à la prime d'ancienneté à la convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006 a été publiée au Journal Officiel n°0297 du 23 décembre 2018. 
Téléchargez les nouveaux barèmes salariaux sur le site du CNEC, ici.
 
Le compte Personnel de Formation (CPF).
Depuis le 1er janvier 2019, le CPF est devenu un compte en euros et non plus en heures. Les heures acquises jusqu’au 31 décembre 2018 sont converties au taux de 14,29 €/h . 
500 € par an sont acquis jusqu’à un plafond de 5.000€ par tous les salariés travaillant au moins à mi-temps. Le montant annuel est porté à 800 € et le plafond à 8.000€ pour les salariés de faible niveau de qualification. N'oubliez pas de rappeler à vos collaborateurs/trices de consulter leur compte CPF . Pour cela cliquez sur ce lien
 
Le CNEC vous propose une nouvelle solution de caisse avec son partenaire3Ci
 
Replay: Galette des rois avec Intercoiffure !
 
"La collecte du coiffeur": Une démarche éco citoyenne validée par le CNEC s'inscrivant dans l'engagement du CNEC pour le développement durable
 
Interdiction de se laver les cheveux pour Sophie Turner
Sur le tournage de Game of Thrones, Sophie Turner a eu interdiction de se laver les cheveux. Depuis la saison 5, le scénario l’a obligée à afficher des cheveux sales. L’actrice avait donc interdiction de se laver les cheveux. À InStyle, elle explique : « Ils m’ont demandé de ne plus me laver les cheveux et c’était vraiment dégoutant… Durant plusieurs années, j’ai dû vivre avec les cheveux gras. ». Un sacrifice qui en valait sans doute le coup, pour devenir une star mondiale !

(Source : Insight et Elle)
 
Soucieux de la démarche en faveur du développement durable, le CNEC  vous propose la solution: "Respirer mieux C'est vivre mieux" en partenariat avec le groupe SUNA.

 

Mardi 15 janvier 2019

 

Le 15 janvier 2019
 
Adhérez au CNEC
 
Emmanuel Macron a adressé une lettre aux français pour recenser les thèmes du grand débat national organisé pour répondre aux demandes du mouvement des « Gilets jaunes » .
Dans cette lettre qui a été largement diffusée par les media,  le Président de la République a proposé que ce débat s’articule autour de 4 grands thèmes : 
Thème 1 : impôts, dépenses et action publique
Thème 2 : organisation de l’état et des collectivités publiques 
Thème 3 : transition écologique
Thème 4 : démocratie et citoyenneté. 
Le CNEC sera attentif à ce que les intérêts des entreprises du secteur Coiffure soient bien pris en compte dans les réformes ou projets de réformes qui pourraient avoir des conséquences sur la fiscalité et les équilibres budgétaires de nos entreprises. 
Téléchargez la lettre sur le site de l'Elysée.

 
 
Entrée en vigueur de la loi portant mesures d'urgence économique et sociale. Rappel sur tout ce qui change à partir du 1er janvier 2019.
Les mesures d'urgence économique et sociale annoncées par Emmanuel Macron le 10 décembre dernier en réponse aux demandes des  «gilets jaunes commencent à entrer en vigueur. Ce plan de 10 milliards d'euros comprend une série de mesures qui auront un effet direct sur le pouvoir d'achat : la prime d'activité revalorisée, un coup de pouce aux retraités les plus modestes... D'autres mesures avaient déjà été décidées depuis quelques mois, comme la suppression de la taxe d'habitation.
Des baisses de tarifs sont également prévues, comme les tarifs du gaz, mais aussi des hausses comme le prix du paquet de cigarettes ou celui du timbre-poste .

Le point sur tout (ou presque) ce qui change : 
 
"La collecte du coiffeur": Une démarche éco citoyenne validée par le CNEC s'inscrivant dans l'engagement du CNEC pour le développement durable
 
Apprentissage: L' aide unique simplifiée, c'est maintenant !
Aides à l’apprentissage : une aide unique depuis le 1er janvier 2019
Il n’y a plus qu’une seule aide financière associée aux contrats d’apprentissage conclus à partir du 1er janvier 2019. Les exonérations sociales et fiscales ont aussi été revues.

Plus de précisions: dossier à télécharger.
 
Revalorisation des rémunérations dans le secteur de la Coiffure depuis le 1e janvier
L'extension de l'avenant N°42 signé le 31 mai 2018 à la Convention Collective du 21 mars 2017 relatif à la revalorisation des rémunérations minimales et à la prime d'ancienneté à la convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006 a été publiée au Journal Officiel n°0297 du 23 décembre 2018. 
Cette revalorisation a pris effet le 1erjanvier 2019.Téléchargez les nouveaux barèmes salariaux sur le site du CNECici.
 
Suppression des Tribunaux des affaires de Sécurité Sociale (TASS)
Programmée par la loi de 2016 sur la modernisation de la justice du 21 ème siècle, la réforme du contentieux de la Sécurité sociale est entrée en vigueur le 1er janvier 2019; Les tribunaux des affaires de Sécurité Sociale (TASS) disparaissent au profit des TGI ( Tribunaux de Grande Instance).
Plus de détails , lire la suite 
 
Formation : année record pour Agefos PME
Agefos PME, le plus gros des organismes collecteurs des fonds de la formation professionnelle (OPCA), a battu tous ses records en 2018. 
Pour son dernier exercice avant l’entrée en vigueur de la loi « Pénicaud » sur la formation professionnelle, il a engagé plus de 1 milliard d'euros d'actions de formations, soit 20 % de plus qu'en 2017, qui ont bénéficié à 820.510 personnes.
« Tous les dispositifs de formation ont tourné à plein, même les contrats de sécurisation professionnelle malgré la baisse du nombre de licenciements économiques », assure son directeur général, Joël Ruiz. C'est particulièrement le cas des contrats de professionnalisation - l'autre forme de l'alternance avec l'apprentissage - pour lesquels Agefos PME a engagé 350 millions pour 50.000 bénéficiaires (+5.500). 
C'est le cas également de la préparation opérationnelle à l'emploi (44.000 financées, +13.000), un dispositif qui finance une formation préalable à une embauche.
Les salariés se sont aussi rués sur leur compte personnel de formation (CPF) . L'OPCA avait prévu 35.000 demandes de mobilisation. L'exercice 2018 s'est terminé sur plus de 47.000 demandes 
 
Le directeur général d'Agefos PME met en avant trois raisons : 
  • La fin annoncée du CPF en heures, transformé en compte en euros, depuis le 1erjanvier 2019d'autant que certains organismes de formation n'ont pas hésité à jouer des, pour pousser les salariés à s'en servir.
  • La forte demande de montée en compétences que traduit l'engouement pour les contrats de professionnalisation.
  • Enfin, toute réforme de la formation professionnelle exige trois années avant de donner à plein. Le millésime 2018 a donc bénéficié de la montée en régime de celle de 2014. Pour la réforme Pénicaud qui entre en vigueur en 2019, il faudrait attendre 2022 pour que les  OPCO - qui vont remplacer les OPCA - assurent à plein leurs nouvelles missions...
En 2019, la réforme prévoit la transformation des 20 OPCA en 11 OPCO. Les entreprises du secteur de la Coiffure devraient faire partie de l'OPCO 10, OPCO des services de proximité et artisanat.  La collecte du financement devrait être effectuée par l'URSSAF. Les formations devront être validées auprès d'un futur organisme France Compétences. 
(Source : Les Echos )
 
Votre activité a été perturbée par la crise des "gilets jaunes"? Votre entreprise a des difficultés de trésorerie? Contactez les cellules d'urgence mises place dans votre région. 
Plusieurs grandes entreprises chiffrent l’impact des “gilets jaunes” sur leur activité, alors que le mouvement en est à sa 10 ème semaine. Le secteur du commerce s'attend à un manque à gagner de 2 milliards d'euros. Des enseignes comme Fnac Darty rapporte ainsi une perte de chiffre d’affaires de 45 millions d'euros sur la fin de l'année liée aux fermetures de magasins. De son côté, le Printemps Haussmann enregistre un recul de son chiffre d’affaires de 40% sur l’ensemble des samedis de mobilisation, ce qui représente -7% sur l’année 2018.

Le tourisme fait également grise mine. Chez les hôteliers ou chez Air France KLM, où les annulations de vols de dernière minute auraient quant à elles déjà coûté 15 millions d'euros. 
Le gouvernement a mis en place des cellules d'urgence régions par régions , par le biais des Directions Régionales DIRECCTE.
Par exemple en Ile de France: Si vous êtes une entreprise francilienne dont l’activité est perturbée par le mouvement social des « gilets jaunes », prenez contact avec cette cellule par mail ou par téléphone : idf.continuite-eco@direccte.gouv.fr - 06 10 52 83 57
 
Soucieux de la démarche en faveur du développement durable, le CNEC  vous propose la solution: "Respirer mieux C'est vivre mieux" en partenariat avec le groupe SUNA.
 
Et le CNEC vous propose ces dossiers utiles pour bien démarrer 2019 ( Réservés aux abonnés).
Le CNEC vous propose régulièrement des dossiers sur différents thèmes de l'actualité réglementaire, sociale, comptable ou juridique.
A télécharger sur le
site du CNEC (avec votre mot de passe abonné)
- Rémunérations minimales: Extension de l'avenant N°42 signé le 31 mai 2018 à la Convention Collective du 21 mars 2017 relatif aux rémunérations minimales et à la prime d'ancienneté à la convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006 a été publiée au Journal Officiel n°0297 du 23 décembre 2018. Cette revalorisation a pris effet le 1erjanvier 2019. Téléchargez les nouveaux barèmes salariaux sur le site du CNECici.
- Le P.A.S (Prélèvement A la Source) entre en vigueur le 1er janvier. Pense-bête préparé par le CNEC à télécharger  ici .
- Travail le Dimanche, rappels légaux. A télécharger ici .
- Note relative au travail et à la rémunération des jours fériés dans la coiffure. A télécharger ici .
- RGPD: mise en conformité des TPE/PME. Dossier à télécharger ici
- Coiffure et handicap. Mise en conformité. A télécharger ici
 
Le CNEC vous propose des solutions de gestion et d'encaissement avec 3CI solutions.
 
On aime:
l'invasion des nounours géants.
Depuis cet automne, ils ont envahi par centaines les commerces et rues du quartier des Gobelins à Paris XIIIe. La folie douce des Nounours géants a séduit et pas seulement à Paris. 
En 10 semaines, 600.000 personnes les ont suivis sur les réseaux sociaux et leur page Facebook. L'invasion de ces sympathiques ursidés est une idée de commerçants du quartier, comme Philippe libraire avenue des Gobelins ou Michel, un pharmacien. Des centaines de particuliers en ont recueilli gratuitement chez eux. Comme de nombreux coiffeurs qui les ont fait poser dans leurs salons.
A la fin du mois, les Nounours des Gobelins iront hiberner, non sans avoir organisé un goûter pour la chandeleur à la Mairie du XIIIème le samedi 26 janvier. 
Les Nounours des Gobelins: ou comment l'astuce de commerçants farceurs crée le buzz pour tout un quartier !
 
 
"Coiffure Vitalité": Le régime santé de la branche Coiffure . 

 

 

 

 

 

Newsletter du 4 janvier 2019

Le 4 janvier 2019
 
Le CNEC vous présente ses Meilleurs voeux pour 2019 ! 
 
Prime exceptionnelle, heures supplémentaires: C'est fait !
Les « mesures d’urgence économiques et sociales » en réponse au mouvement des « Gilets Jaunes », votées par le Parlement fin décembre ont été publiées au Journal officiel du 26 décembre 2018.
Les entrepreneurs peuvent donc désormais appliquer les deux mesures suivantes:
- La Prime exceptionnelle.
- Les heures supplémentaires défiscalisées. 
Plus de précisions: dossier à télécharger.
 
Nouvelle année, nouveaux tarifs et nouveaux taux de prélèvements. Tout ce qui change à partir du 1er janvier 2019.
Au 1er janvier 2019, une série de mesures auront un effet direct sur le pouvoir d'achat : la prime d'activité revalorisée, un coup de pouce aux retraités les plus modestes...Des hausses de tarifs sont également prévues, comme le prix du paquet de cigarettes ou celui du timbre-poste, mais aussi des baisses comme les tarifs du gaz, etc. Le point sur tout (ou presque) ce qui change : 
 
 
Adhérez au CNEC
Rappels utiles pour bien démarrer 2019.
Le CNEC vous propose régulièrement des dossiers sur différents thèmes de l'actualité réglementaire, sociale, comptable ou juridique. A télécharger sur le site du CNEC (Réservés aux abonnés)
- Le P.A.S (Prélèvement A la Source) entre en vigueur le 1er janvier. Pense-bête préparé par le CNEC à télécharger  ici .
- Travail le Dimanche, rappels légaux. A télécharger ici .
- Note relative au travail et à la rémunération des jours fériés dans la coiffure. A télécharger ici .
- RGPD: mise en conformité des TPE/PME. Dossier à télécharger ici
- Coiffure et handicap. Mise en conformité. A télécharger ici
 
"Coiffure Vitalité": Le régime santé de la branche Coiffure . 

 

Newsletter du 26 décembre 2018

 
Le 26 décembre 2018
 
Adhérez au CNEC
 
Publication au J.O de l'extension de l'avenant N°42 sur la revalorisation des salaires minimums conventionnels à partir du 1er janvier 2019.
Les partenaires de la branche dont le CNEC ont obtenu une revalorisation des salaires minimums conforme à l'économie de la profession.
L'extension de l'avenant N°42 signé le 31 mai 2018 à la Convention Collective du 21 mars 2017 relatif aux rémunérations minimales et à la prime d'ancienneté à la convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006 a été publiée au Journal Officiel n°0297 du 23 décembre 2018. Cette revalorisation prendra donc effet le premier jour du mois suivant la publication de l'arrêté d'extension au journal officiel, soit le 1erjanvier 2019.
Téléchargez les nouveaux barèmes salariaux sur le site du CNEC, ici.
Pour rappel le SMIC au 1er janvier 2018
Smic horaire: 9.88 € brut, soit 7.61 € net.
Smic mensuel: 1498,47 € brut, soit 1153,82 € net.
(Pour 35 heures par semaine et 151,67 heures par mois.)
 
 
Rappels utiles pour bien démarrer 2019.
Le CNEC vous propose régulièrement des dossiers sur différents thèmes de l'actualité réglementaire, sociale, comptable ou juridique. A télécharger sur le site du CNEC (Réservés aux abonnés)
- Le P.A.S (Prélèvement A la Source) entre en vigueur le 1er janvier. Pense-bête à télécharger  ici .
- Travail le Dimanche, rappels légaux. A télécharger ici .
- Note relative au travail et à la rémunération des jours fériés dans la coiffure. A télécharger ici .
- RGPD: mise en conformité des TPE/PME. Dossier à télécharger ici
- Coiffure et handicap. Mise en conformité. A télécharger ici
 
Le CNEC vous propose une nouvelle solution de caisse avec son partenaire 3Ci .

 

Newsletter du 3 décembre 2018

Le 3 décembre 2018
 
Pour être informé de manière privilégiée,
pour être représenté,
pour défendre les intérêts de votre entreprise,
pour défendre les intérêts et les valeurs de toutes les entreprises de coiffure
Adhérez au CNEC
 
Il faut anticiper les difficultés de trésorerie de nos entreprises en raison des récents événements.
Depuis 3 semaines le mouvement des gilets jaunes impacte l'activité de beaucoup des salons de coiffure, qu'ils soient situés en centre ville, dans des zones commerciales, en Province ou à Paris.
Nos adhérents nous font remonter leurs préoccupations quant à des baisses de chiffres d'affaires significatives dans une période où beaucoup réalisent une partie importante de leur activité. Sans présumer de l'évolution de cette situation, notamment pour le mois de décembre , si important pour les entreprises du secteur, le Conseil National des Entreprises du Coiffure lance un appel au gouvernement pour qu’il prenne en compte les conséquences des événements actuels pour l’équilibre financier des entreprises du secteur de la Coiffure. Le CNEC souhaite que soit étudié un moratoire pour le règlement des cotisations, charges et prélèvements venant à échéance en cette fin d'année. 
 
Le CNEC porte les préoccupations de ses adhérents auprès du Ministère du Travail.
Rendez-vous avait été pris par Franck Provost avec Antoine Foucher sur le stand du CNEC au dernier MCB
Le 21 novembre dernier, une délégation du Conseil National des Entreprises de Coiffure, dirigée par Franck Provost, Président, et Jean-Christophe Zammit Vice-Président a rencontré Antoine Foucher, directeur de Cabinet de la Ministre du Travail Muriel Pénicaud, pour le questionner au sujet de la Loi Travail, de la loi PACTE et du CICE. 
Faisant remonter les préoccupations de ses chefs d’entreprises adhérents, le CNEC a tenu à alerter le Ministère sur leurs difficultés à recruter ce qui met en péril un certain nombre d’entreprises. Il a partagé le sentiment de beaucoup de ses adhérents, 
- d’un côté, nos entreprises ont les plus grandes difficultés à trouver des coiffeurs.
- de l’autre côté, Pôle-Emploi indemnise de nombreux coiffeurs en recherche d’emplois. 
Lorsque nous embauchons une personne en CDD, que nous renouvelons ce CDD, et que nous lui proposons un CDI, beaucoup préfèrent retourner à Pôle-Emploi pour pouvoir bénéficier de son droit aux allocations. 
En schématisant, Pôle Emploi est aujourd’hui le principal concurrent pour l’embauche dans le secteur coiffure. 
Le CNEC a donc insisté sur les mesures qui pourraient être prises pour accompagner ce retour à l’emploi des coiffeurs, comme par exemple en « modulant » le droit aux indemnités chômage dans un secteur qui embauche et qui forme ; ou en prévoyant un accompagnement financier de Pôle Emploi pour les embauches d’apprentis, afin de pallier au manque d’expérience à la fin des contrats d’alternance ; ou encore une période de franchise de charges pour la première année de contrat.
Le CNEC a ainsi insisté sur la nécessité de faire de l’employabilité le critère n°1 de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage, qui sera mise en place à partir de janvier 2019. 
 
Par ailleurs, le CNEC a interrogé Antoine Foucher au sujet de la transformation du CICE en baisse de charges, notamment sur les bas salaires, en soulignant que ces allègements conduiront à une augmentation de l’IS, et se traduiront donc pour la comptabilité des entreprises par un « bénéfice » moindre ».
 
Le CNEC a ainsi pu faire remonter l’expérience de ses adhérents et avancer des solutions de terrain. 
 
Attention aux clauses de non concurrence post-contractuelles
L'obligation de loyauté, à laquelle le salarié se trouve soumis pendant la durée d'exécution du contrat de travail, lui interdit de travailler ou de s’intéresser professionnellement, de quelque manière que ce soit, à une entreprise concurrente de son employeur.
Cette obligation de loyauté n’a pas obligatoirement à être mentionnée dans le contrat de travail, elle s’applique de manière implicite, elle est inhérente au lien de subordination résultant de tout contrat de travail.
Pour en savoir plus,
Télécharger notre note
 
En décembre, attention aux arnaques à la formation. 
A partir du 1er janvier 2019, le compte Personnel de Formation ( CPF ) devient devient un compte en euros et non plus en heures. 
500 €* par an seront acquis jusqu’à un plafond de 5.000€ par tous les salariés travaillant au moins à mi-temps. Le montant annuel est porté à 800 € * et le plafond à 8.000€ pour les salariés de faible niveau de qualification. Les salariés travaillant moins d’un mi-temps auront leurs comptes crédités au prorata de leur temps de travail.
Les heures acquises jusqu’au 31 décembre 2018 seront converties  en euros courant 2019 avec date d’effet au 1er janvier 2019 au taux de 14,29 €/h . Conséquence, en prévision de ce changement, vous recevez de nombreuses sollicitations pour vous inscrire à des sessions de formation avant le 31 décembre!
Mais  pour l'instant aucun décret d'application n 'a été encore publié. Il est donc urgent de ne pas se précipiter pour solder le  compte personnel de formation comme le suggèrent de très  nombreuses sollicitations qui poussent à  suivre une formation en urgence .

En revanche, n'oubliez pas de rappeler à vos collaborateurs/trices d'activer leur compte CPF si ce n'est pas en core déjà fait. Pour cela cliquez sur ce lien
 
En décembre on n'oublie pas: Le Prélèvement à la source , êtes-vous prêts ?
 
Rappel : En décembre: Travail et ouverture le dimanche; Travail les jours fériés. 
Le code du travail affirme deux principes :
celui du repos hebdomadaire d’une part selon lequel il est interdit de faire travailler plus de 6 jours par semaine un même salarié (35 heures consécutives de repos par semaine)
et celui du repos dominical d’autre part selon lequel, dans l'intérêt des salariés, le repos hebdomadaire doit être donné le dimanche (de 0 h à 24 h).
Téléchargez notre dossier:
 
Et retrouvez dans notre docuthèque la note du CNEC sur le travail les jours fériés dans le secteur de la Coiffure:
Pour accéder à nos documents, abonnez-vous !
 
Le CNEC vous propose une nouvelle solution de caisse avec son partenaire 3Ci
 
Succès pour les rencontres du CNEC Marseille le 19 novembre
Le 19 novembre à Marseille se sont déroulées les rencontres du CNEC Marseille avec les patrons de la Coiffure de la région PACA.
Franck ATTOYAN Président du CNEC de Marseille invitait et réunissait des adhérents patrons de la coiffure, au total une centaine de personnes, ainsi que  des élèves de l’école de formation de Franck ATTOYAN. 
Les participants ont pu interroger et échanger avec AESIO, partenaire du CNEC , notamment au sujet des pistes d’amélioration des garanties du régime frais de santé Coiffure.
la soirée s'est poursuivie avec le show coiffure de Thierry Deschemin présenté par L'Oréal Professionnel, partenaire du CNEC et la participation des élèves de l'école Franck Attoyan.
Cet évènement se déroule tous les ans à Marseille. 
 
Soucieux de la démarche en faveur du développement durable, le CNEC  vous propose la solution: "Respirer mieux C'est vivre mieux" en partenariat avec le groupe SUNA.
 
La Tresse ou le voyage de Lalita.
Comme chaque matin, Smita démêle les cheveux de sa fille Lalita.
Elle ne les a jamais coupés, ici les femmes gardent longtemps leurs cheveux de naissance, parfois toute leur vie.
Elle divise la chevelure en trois mèches, qu’elle entrelace délicatement pour en faire une tresse. Mais aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres.
Aujourd'hui, Lalita va entrer à l'école....
Adaptation jeunesse de la partie indienne du best-seller La Tresse, ce livre  qui séduit également les adultes est une belle idée de cadeau pour les fêtes!
La tresse de Laetitia Colombani illustrations: Clémence Pollet Ed Grasset Jeunesse 
 
 
"La collecte du coiffeur": Une démarche éco citoyenne validée par le CNEC s'inscrivant dans l'engagement du CNEC pour le développement durable

Newsletter du 12 novembre 2018

Le 12 novembre 2018
 
Pour être informé de manière privilégiée,
pour être représenté,
pour défendre les intérêts de votre entreprise,
pour défendre les intérêts et les valeurs de toutes les entreprises de coiffure
Adhérez au CNEC
 
 
Prélèvement à la source : C’est dans moins de 2 mois.
Vous le savez, nous le savons tous, le 1erjanvier, nous passons au prélèvement à la source. 
Un système déjà appliqué dans la quasi-totalité des pays européens, excepté la France ( jusqu’au 1erjanvier) et la Suisse.
Le principal atout de cette réforme est de supprimer le décalage d’un an entre la perception des revenus et leur imposition. Mais évidemment le salarié va devoir s’habituer à une fiche de paie dont le montant net d’impôts sera évidemment inférieur à celui de sa fiche de paie actuel : Les experts craignent l’impact psychologique négatif en tout cas les premiers mois. 
Pour l’employeur, cela signifie aussi mettre en place la logistique qui convient pour répondre à son nouveau rôle. 
Sans compter les situations qui n’ont pas encore été envisagées et qui apparaîtront lors des premières semaines de mise en place du nouveau dispositif.
Télécharger notre dossier
Employeurs, le CNEC vous propose un document utile à joindre aux prochaines fiches de paie pour permettre à vos salariés de se préparer à leurs futures fiches de paie.
Télécharger ce document
 
 
Le travail et l'ouverture du dimanche: Rappels légaux et conventionnels.

Le code du travail affirme deux principes :
celui du repos hebdomadaire d’une part selon lequel il est interdit de faire travailler plus de 6 jours par semaine un même salarié (35 heures consécutives de repos par semaine)
et celui du repos dominical d’autre part selon lequel, dans l'intérêt des salariés, le repos hebdomadaire doit être donné le dimanche (de 0 h à 24 h).
Téléchargez notre dossier:
 
Et retrouvez dans notre docuthèque la note du CNEC sur le travail les jours fériés dans le secteur de la Coiffure:
Pour accéder à nos documents, abonnez-vous !
 
Soucieux de la démarche en faveur du développement durable, le CNEC  vous propose la solution: "Respirer mieux C'est vivre mieux" en partenariat avec le groupe SUNA.
 
Injures sur Facebook: Privées ou publiques ?
Des propos injurieux tenus par un salarié à l'égard de son employeur peuvent justifier son licenciement, en particulier lorsqu'ils sont proférés publiquement.
À ce titre, les juges viennent de se prononcer sur le licenciement d'une salariée qui avait adhéré à un groupe de discussion sur Facebook, baptisé « Extermination des directrices chieuses »(!),et y avait diffusé des propos menaçants envers son employeur. Ayant constaté que ce groupe de discussion n'était accessible qu'aux seules personnes agréées par la salari&ea